Installé dans les anciens locaux de l’entreprise Ricard, au coeur des quartiers Nord de Marseille, l’Épopée est un lieu unique en France. Révélateur de talents et accélérateur de rêves, il est dédié à l’innovation éducative et inclusive. Salle de spectacle vivant immersive, aire de jeu indoor ludo-éducative, restaurant expérimental, lieu d’hébergement, start-up à impact… Découverte.

L’enseigne trône encore dans le ciel marseillais, en lettres jaune clair. Dans le quartier de Sainte-Marthe à Marseille (14e), impossible de manquer le bâtiment historique Ricard, au 4, rue Berthelot. Dans quelque temps pourtant, le nom du créateur du pastis qui a vu le jour à cette adresse va disparaître de la façade, sans pour autant effacer son histoire. Bien au contraire.

L’Épopée s’inspire de la vie de l’entrepreneur humaniste marseillais. « On a donné la possibilité à des gens de rêver que ce lieu puisse perdurer dans l’état d’esprit de Paul Ricard, en préservant ses valeurs », confie Laurent Choukroun, co-fondateur de Synergie Family, à l’initiative de cette folle aventure. Et rêver, c’est bien le moteur de l’Épopée, un tiers-lieu dédié à l’innovation éducative et inclusive pas comme les autres. Le premier du genre en France.

, L’Épopée, le premier village d’innovation éducative de France ouvre dans les quartiers Nord, Made in Marseille

Paul Ricard.

Le site est pensé comme un véritable village qui s’étend sur 12 000 m2 incluant l’ancienne usine de fabrication du fameux breuvage, deux bâtiments principaux, un restaurant, des annexes… et un maximum de possibilités.

Le bâtiment principal sera dédié aux équipes de Synergie Family, spécialisée dans l’innovation éducative et inclusive, ainsi qu’aux membres fondateurs* et structures partenaires qui devraient prendre leurs quartiers début février. « Ici, on va se former, apprendre, travailler, créer des écosystèmes ; répondre à des appels à projets, faire et construire ensemble », explique Laurent Choukroun, passionné, tout en montant les escaliers.

En haut, sur les murs aux couleurs de la marque, les inscriptions « Je n’ai jamais lésiné sur mes rêves », ou encore « J’ai la passion de créer », font étrangement écho au projet l’Épopée. « Nous aurions pu écrire chacune de ces phrases », sourit le co-fondateur.

, L’Épopée, le premier village d’innovation éducative de France ouvre dans les quartiers Nord, Made in Marseille

L’entrepreneur marseillais visite le site pour la première fois en février dernier, dans l’optique de développer les projets de sa structure en pleine croissance (2 à 500 collaborateurs en 5 ans).

Sur place, il ressent « tout de suite l’énergie, qu’il se passe quelque chose, on comprend aussi l’attachement du quartier. On s’est dit qu’on voulait poser nos valises ici. On ne s’est pas dit comment, combien, on ne s’est même pas dit si c’était possible. Mais juste on veut le faire, on va le faire », raconte-t-il, habité par la détermination des débuts.

, L’Épopée, le premier village d’innovation éducative de France ouvre dans les quartiers Nord, Made in Marseille

Alors, comment convaincre ? Les coups de fil pleuvent pour parler « de ce projet un peu fou. Ce qui l’est plus encore, c’est que ceux qui se sont lancés dès les premières minutes sont toujours là aujourd’hui. Ça montre la solidité de leur engagement ».

Les investisseurs de la première heure de Synergie Family répondent aussi immédiatement présents, consolidant ainsi l’offre présentée à Ricard. « Il a fallu fabriquer le récit de ce qu’allait devenir l’Épopée sans venir sur site. Beaucoup de gens ont travaillé sur le projet, l’histoire, la vision sans mettre un pied ici et à distance durant toute la période du premier confinement pour présenter un projet qui soit suffisamment solide pour faire en sorte que Ricard accepte », raconte Laurent Choukroun. Et quelques jours avant les fêtes, comme un cadeau de Noël, ils scellent la vente, ouvrant le premier chapitre de cette étonnante épopée.